• Défi zéro-social !

    C'est assez incroyable de tomber sur des textes comme ça. Je veux dire, personne ne leur dit jamais rien, ou...? 

     

    A mon frère en prison

    Certains se targuent d'être au rang des Parnassiens
    Je ne suis qu'un enfant dont la mère insouciante
    Ne sentit que d'un peu passer l'âme naissante
    Et de ma rage si elle peut, à ces chiens
    Je leur ferai tous voir où ils peuvent la mettre
    Ne nous contentons pas seulement de paraître


    Même si lors devant le juge on comparaît
    Reste fort en prison, attends de mes nouvelles
    Chacun son tour, vengeance et revanche et la belle
    Tous ces moments de joie, où es-tu, frère d'armes ?
    Quand nous nous reverrons, douces seront les larmes
    Garde ta rage en toi, toi-même tu le sais


    Après le grand orage arrive le beau temps
    Après cette oubliette arrive le bon temps
    Reste fort, pas un jour nous n'oublions !
    A ton nom les esprits s'échauffent et le sang
    Ne fait qu'un tour et c'est la tristesse qu'on sent


    Injuste jugement ! La toge magistrale
    Sera bien imbibée d'une essence infernale
    Pour avoir condamné une erreur de jeunesse
    D'une peine cruelle et d'une main traîtresse.
    Yoooo

    « Poème trouvéChimère du Chat Noir »

  • Commentaires

    1
    Ay
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 12:02

    C'est bien que t'aies gardé le Yoooo à la fin. Je propose qu'à partir de maintenant tous tes poèmes se termine par un Yoooo de conclusion.

    Yoooo



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :