• Le Portraitiste : Partie 2

    Voici la deuxième partie de la nouvelle. Je ne sais pas combien de parties il y aura, mais on peut au moins en attendre deux autres. 

    Quelques instants plus tard, une femme siégeait sur la petite chaise, devant le grand drap blanc. Ses cheveux courts faisaient une frange mignonne, masquant légèrement ses yeux. Un pull fin, noir, se collait à ses courbes, et sans qu'elle ne l'eût voulu, les courants d'air vendaient l'absence de chemise, accentuant l'émouvante ombre à sa poitrine.

    C'était la prime fois qu'elle avait rendez-vous avec ce Sombreval, attirée par l'étrangeté du procédé. Elle avait proposé de lui payer la toile, avec un supplément si le tableau plaisait. Elle fixait un point au-dessus de l'épaule du poète pendant qu'il la décrivait. Elle ne pouvait pas s'empêcher de jeter des coups d’œil indiscrets au visage du peintre, dès qu'elle s'apercevait qu'il se concentrait plus sur sa toile que sur elle.

    Elle compara le visage froncé à celui qu'elle avait vu sur un site qui présentait une de ses toiles : ce devait y être une vieille photo. La face joviale et légèrement prise d'embonpoint. Rien à voir avec le faciès ténébreux et maigre qui se présentait à elle. Tout en gardant la pose, les mains agrippant les rebords du tabouret, le buste fièrement dressé, le modèle laissait peu à peu ses yeux se colorer d'incompréhension. Se sacrifiait-il donc à ce point pour sa technique ?

    Profitant des quelques moments pendant lesquels Sombreval se consacrait à l'écriture, elle remarquait toutes les toiles, entassées derrière lui. Aucune peinture, que des poèmes. Aucune image, que des métaphores. Pourquoi prenait-il donc des toiles pour support ? 

    Sombreval posa une dernière fois la plume sur la toile, et fit un signe de tête au modèle qui se détendit. Elle se leva et se mit derrière Sombreval pour contempler le résultat. La séance avait duré plus d'une heure, sans qu'un mot ne se fût échangé entre le regard et le sujet. Instinctivement, elle posa ses coudes sur les épaules de Sombreval et croisa ses avant-bras derrière la nuque de ce dernier. Elle sentit un tout petit soubresaut dont elle ne parvint à définir s'il s'agissait d'un geste de surprise, de rejet ou même des deux.

    À la lecture du texte, son reflet y apparaissait graduellement. D'abord, une forme semblait se détacher de la toile et en sortir, comme une sculpture fixée à un mur. Ensuite, la texture se précisait, et il lui semblait même apercevoir quelques couleurs, tout cela sans un rapport avec le texte, qui parlait d'un naufrage en pleine mer.

    Émerveillée, elle contint un enthousiasme qu'elle sentait envahissant pour l'artiste, et, tout simplement, lui remit le triple du prix de la toile. Sombreval compta un bref temps, et lui en rendit une part, en lui disant que le compliment était déjà bien grand à l'achat de la toile, et qu'il ne pouvait accepter un si grand bénéfice. 

    Elle hésita un instant, l'embrassa sur la joue. Sombreval la regarda furtivement, quelques secondes, rougit et descendit chercher un café. Le modèle se promena autour des toiles. Elle lut un des poèmes, attentivement, et lui vint l'image d'une fille qu'elle connaissait pour avoir posé de même qu'elle pour un photographe. Les traits du visage de cette dernière lui sautèrent au visage vers le milieu du poème. Ses yeux s'ouvrirent brièvement sous la surprise.

    Cette technique était simplement merveilleuse. Elle avait été baptisée par Sombreval, après concertation avec un galeriste, de cryptocalligramme. Le terme était joli. Bien choisi. Elle se dirigea vers le coin de la pièce où elle avait rangé ses chaussures pour ne pas salir le drap. Sous l’œil-de-bœuf , une bourrasque soudaine la secoua si fort qu'elle détourna le regard vers le drap. Un détail attira son attention ; une forme se trouvait derrière le gigantesque drap.

    « Le Portraitiste : Partie 1Blog coup de coeur ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :