• Beautalism, c'est l'oeil de Joséphine sur Bruxelles, ses voyages et ses soirées. C'est un matériel photo divers, et un style vintage tout cool. 

    Beautalism, c'est un blog sur lequel passer des heures !

    http://beautalism.blogspot.be/


    votre commentaire
  • Nous y sommes.

    Mon premier recueil de poésie est désormais en vente (en réalité il l'est depuis trois jours, mais je suis pas mal occupé). Il est présentement disponible sur le site de la maison d'édition Édilivre. De plus, je réussis ma deuxième baccalauréat sans deuxième session, et je suis donc en vacances pour plus ou moins trois mois !

    Pour ceux qui veulent faire des économies, je compte lancer une commande groupée d'ici quelques jours (bon, ce sera pratique pour ceux qui vivent pas loin de chez moi). 

    Sur ce, je vous souhaite à tous de bonnes vacances ! Et n'hésitez pas à faire un maximum de publicité !

    Que les fleurs pavent vos vies,

    Morelon


    4 commentaires
  • Je sais, ça fait beaucoup de coups de coeur en peu de temps, mais les examens se faisant présents, je n'ai pas vraiment le temps d'écrire énormément... 

    Benjamin Schoos, alias Miam MonsterMiam est un artiste belge (cocoribière), ancien chroniqueur du Jeu des Dictionnaires, un jeu radiophonique humoristique centré sur la recherche de la définition de mots insolites. Créateur du label Freaksville Records, il produit quelques artistes, ainsi que sa propre musique. 

    Pour les longues périodes d'étude, je conseille ses Freaksplanet, remixes de deux heures de musique underground. 

    Ici : une chanson en duo avec Laetita Sadier, une artiste française. Enjoy !

    Son site internet !


    votre commentaire
  • Alors, pour le blog coup de coeur de l'année (parce que quand on fait les statistiques, j'ai fait deux articles coup de coeur sur deux ans), on prend du gros, du costaud, du génial : Bouletcorp.

    Alors, Boulet, c'est un dessinateur qui vit à Paris, que j'ai découvert il y a quelques années dans les Tchô (ce magazine qui était d'abord un grand dépliant, puis un vrai magazine), notammant par Raghnarok, La Rubrique Scientifique... C'est un trèèèès très bon dessinateur aux diverses techniques, qui dessine avec beaucoup de petits traits (ça donne du volume). C'est très bon, et il cache une grande intelligence sous ses cheveux roux. 


    votre commentaire
  • Blog du jour sur Eklablog il y a quelques jours (vendredi ?) (YEAH, trop cool), le blog a été décrit sur Ekla comme très joli (vu comment je change souvent de design, j'espère que c'est vers un mieux...), et il fut déclaré qu'on en savait pas trop sur l'auteur. Je vais donc remédier à ce manque par une petite fournée d'informations (pour un supplément, voir le questionnaire de Proust ici) :

    Pseudonyme complet : Victor Maxime Morelon de Sombreval

    Pseudonyme court : Victor Morelon ou Morelon

    Prénom : Thomas

    Age : 19 ans (20 ans le 19 juin prochain)

    Pays : Belgique

    Activité : Etudiant en droit

    Voilà, si ça peut aider à cerner (bon, la plupart de ces infos sont visibles sur mon profil, mais d'abord j'suis un beau gosse ténébreux et secret. En surpoids. Qui joue à Zelda et Pokémon. Avec un sourire niais. Bon, laisse tomber.) le personnage...


    votre commentaire
  • Et quand je dis pour bientôt... Il sortira sans doute avant les vacances :) le moment idéal pour trouver un livre de plage :) (eurk, en fait, il se retrouvera dans les mêmes endroits que les Marc Lévy, Guillaume Musso et autres Schmitt... En fait non, pas à la plage :p)

    C'est pour bientôt !


    7 commentaires
  • That. Is. Freaking. Awesome.

    Ceux qui me suivent sur ma page Facebook ont eu la nouvelle et le cours de la petite histoire en primeur, et je me rends compte que je n'en ai pas parlé sur le blog même. 

    Commençons donc par le début : il y a deux mois, j'ai regroupé certains de mes poèmes dans un recueil, qui cette fois ne comptait pas de haikus. En première partie de ce recueil se trouve ce que je considère être un de mes plus grands achèvements stylistiques ; les cent mille milliards de sonnets tempétueux. Cet ouvrage comptant plus ou moins cent trente pages, je me suis dit que je pouvais le proposer à édition. 

    Avant de continuer, je tenais à en parler : le monde de l'édition, ça coûte des sous. Les éditions Baudelaire, par exemple, proposent une publication "gratuite", avant de dire qu'ils font payer les frais de maquette ; entre 1500 et 3000 euros. 

    Comme moi étudiant et moi pas envie ni luxe engloutir somme folle, j'ai trouvé la perle rare des éditeurs : Edilivre, qui publie gratuitement sans aucun frais (et qui en fait se paie sur les premiers ouvrages, ce qui est l'idéal pour commencer).

    Et voilà, il y a quelques semaines, je reçois leur réponse positive à la soumission de mon manuscrit. Après l'avoir un peu remanié, j'ai signé le contrat et l'ai envoyé par la poste. Après réception, ils m'ont signalé que la mise en page commençait. 

    Je suis donc très fier de vous annoncer la parution prochaine de mon premier recueil de poésie : 

    Cent Mille Milliards de Sonnets Tempétueux.


    1 commentaire