• Un temps de liberté

     

    Le jour se lève encore, chante Aubert. Des fois, c'est avec lassitude que je prononce cette phrase au lever, comme si énoncer une réalité la rendait moins difficile. Les jours se font de plus en plus courts, nous avons tant et tant de petites choses à faire que nous ne savons plus où donner de la tête. Je ne sais plus qui disait : "Comment peut-on faire des années si courtes avec des jours si longs ?". Cette phrase a-t-elle encore un sens aujourd'hui ? Tellement occupés que nous sommes, nous ne voyons pas les heures passer, nous perdons du temps que nous pourrions consacrer à la réflexion. Les jours sont plus sont plus courts, mais les nuits aussi. Qui ne voudrait pas dormir un peu plus ? Des jours plus brefs, des nuits moins qu'éphémères... L'homme vit dans un cadre étriqué.

    Des fois je repense à ce titre de Marshall Sahlins, Âge de pierre, âge d'abondance. Il y défend la thèse que le temps de loisir était bien plus grand en cette époque, quand la recherche matérielle était minimum, on passait trois à quatre heures à chasser, le reste du temps étant consacré à la vie en famille, peut-être à la réflexion. Grille horaire impossible chez nous.

    Des jours courts, bien remplis, qui nous empêchent de faire ce qu'on voudrait réellement. Aménageons-nous du temps de bonheur, du temps libre, et jamais cet adjectif n'aura été aussi approprié, car finalement, ne devrions-nous pas être libres d'avoir du temps libre ? Ce temps ne devrait-il pas être soulagé de toute entrave ? Ne devrait-il pas contenir toutes les possibilités de par sa liberté ?

    Mais ne vous laissez pas tromper par les marchands de temps de loisir ; ils vous vendent de quoi combler les trous dans les horaires. Le temps le plus libre est celui que l'on se fabrique soi-même.

    Bonne journée,

    Morelon

    « Haiku.Foénor : blog du jour »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :